Comment miner une crypto-monnaie sur un serveur Debian?

 | 0 commentaires
Minage avec Minergate

Il existe plusieurs moyens pour miner une crypto-monnaie. Dans ce tutoriel, je vais vous expliquer comment miner sur un serveur tournant avec Debian. Mais tout d’abord, on va choisir la crypto-monnaie idéal pour miner.

Quelle monnaie va-t-on miner ?

Pour que cette monnaie soit idéale, il faut qu’elle rapporte plus que les autres monnaies.

A l’heure où j’écris ces lignes, la monnaie qui rapporte le plus est le Monero.

On peut aussi prendre en compte certains facteurs dont de la possibilité d’augmentation du cours dans les prochains mois ou prochaines années. En effet une monnaie qui s’échange à un faible coût, peut en valoir plus dans x mois. Mais ceci est très risqué car la monnaie choisie n’augmentera peut-être pas.

Du coup, pour ne pas prendre trop de risque, on va rester sur le Monero.

Qu’est-ce Monero ?

Monero est un fork de Bytecoin qui est basé sur la technologie cryptonote. Il garantit l’anonymat grâce à des signatures de cercles et permet de masquer le montant des transactions.

S’associer à une équipe de mineurs

Miner tout seul engendre très peu de gain voire même un gain nul. Du coup, pour avoir des gains, il est préférable de s’associer à une équipe (pool) de mineur.

J’ai choisi MinerGate. L’email utilisé lors de l’inscription servira pour le minage.

Installation

Passons à l’installation. Tout d’abord, on met son serveur à jour :

sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade

Ensuite, on installe les dépendances :

sudo apt-get -y install autoconf automake build-essential libcurl4-openssl-dev libssl-dev git

On télécharge le programme de minage

cd ~ && git clone https://github.com/lucasjones/cpuminer-multi

On construit le mineur :

cd cpuminer-multi
./autogen.sh
CFLAGS="-march=native" ./configure --disable-aes-ni
make

Voilà, l’application est construite.

Commençons à miner

Maintenant, nous allons commencer à miner du Monero :

./minerd -a cryptonight -o stratum+tcp://xmr.pool.minergate.com:45560 -u timonu@protonmail.com -p x

Attention, n’oublier pas de mettre l’adresse email de votre compte Minergate sinon, vous minerez pour mon compte ;).

Voilà, vous êtes en train de miner du Monero mais il y a un petit problème : Dès que vous fermez votre terminal, le minage s’arrête. Or on souhaite que le minage dure 24h/24h.

Comment faire ?

Tout simplement en installant screen.

Miner 24h sur 24

Pour miner tout le temps, on va installer screen en tapant la commande suivante dans votre terminal :

sudo apt-get install screen

Ensuite on démarre screen avec la commande :

screen

Une fois screen lancé, il suffit de taper la commande qui lance le minage (sans oublier de modifier l’email) :

./minerd -a cryptonight -o stratum+tcp://xmr.pool.minergate.com:45560 -u timonu@protonmail.com -p x

Et voilà, vous pouvez fermer le terminal et le minage continue.

 

Pour l’arrêter, il faut d’abord lister les sessions sous screen

screen –ls
Les sessions dans screen

Les sessions dans screen

Puis on supprimer avec la commande suivante (en remplaçant SESSION par la session) :

screen -X -S SESSION quit

Que gagne-t-on ?

Pour connaître vos gains potentiels, reportez-vous au calculateur de MinerGate et introduisez le nombre de hash par seconde (H/s).

Et les autres crypto-monnaies ?

Bien sûr, vous pouvez miner d’autres monnaies. Pour ce faire, c’est assez simple : il suffit de changer l’instruction de minage par l’instruction correspondant à la crypto-monnaie souhaitée présent sur cette page.

Les inconvénients

Cette manière de miner à certains inconvénients. Certains hébergeurs interdisent le minage sur leurs serveurs. Allez vois dans vos conditions d’utilisation de votre hébergeur pour en être sûr.

De plus, le minage avec un serveur n’est pas très rentable. Si vous comptez louer un serveur dans cette optique, vous risquez d’avoir des pertes. Ce tutoriel est plus adapté aux personnes qui ont un serveur sous exploité et qui veulent récupérer une petite partie de leur investissement.

Soit le premier à commenter cet article.

Ton commentaire