Symfony 4 : Les nouveautés

 | 0 commentaires
Symfony 4

Symfony 4 est sorti le 30 novembre en version stable mais pas encore avec un support long durée (fin du support : juillet 2018). Cette nouvelle version ajoute pas mal de nouveautés : installation et architecture du projet différents, migration, …

Installation via composer

Première nouveauté, l’installation ne se fait plus par leur installateur mais simplement via Composer

composer create-project symfony/skeleton my_project

Base de Symfony légère

Une fois Symfony 4 installé, vous remarquerez une autre grande nouveauté, sa légèreté.

Symfony 4 installe par défaut le strict minimum pour tourner. Peu de dépendances sont installées. Du coup, le framework peut être utilisé comme micro-framework et ainsi être utilisé pour construire de petit sites-web.

Un autre avantage est qu’on installe uniquement les dépendances qu’on a besoins.

Comment installer des dépendances ?

Tout simplement via le plugin Composer flex. Par exemple, pour installer Twig, il suffit de taper dans le terminal :

composer require twig

Le plugin flex va installer la dépendance Twig ainsi que les dépendances dont Twig a besoins. Mais ce n’est pas tout, il va aussi créer les fichiers de configurations. Donc, plus besoins d’ajouter la configuration manuellement.

Encore, migrations, …

D’autres nouveautés sont présentes dans cette nouvelle version, dont la gestion des fichiers CSS et JavaScript qui se fait via la dépendance Encore.

Concernant les migrations, la dépendance est installée automatiquement avec la dépendance ORM.

Configuration minimum

Qui dit nouvelle version, dit une configuration minimale plus haute que les versions précédentes.

En effet, Symfony 4 requit PHP avec la version 7.1.3 au minimum ainsi que de l’extension php-xml.

 

Voilà pour le tour des principales nouveautés de Symfony 4.

Soit le premier à commenter cet article.

Ton commentaire